Selon le Blog.radars-auto.com, des informaticiens que l’on pourrait qualifier de « hacker » (pirates) ont imaginé une plaque d’immatriculation plutôt spéciale destinée à faire planter le système automatisé de lecture des radars grâce à une injection SQL. Une injection SQL dans le jargon informaticien est un type d’exploitation d’une faille de sécurité d’une application interagissant avec une base de données.

Une plaque bien étrange destinée a planter la base de données des radars

Une plaque bien étrange destinée a planter la base de données des radars

Avec cette plaque plus que bizarre, lorsque le système de constatation des infractions cherchera la plaque d’immatriculation dans la base de données, il soumettra en lecture en fait «  ZU 0666, 0, 0); DROP DATABASE TABLICE; « . Cette instruction SQL à pour but de purement et simplement supprimer la base de données TABLICE.

Concernant le propriétaire, nous ne savons pas si il a osé circuler avec cette plaque immatriculation pour effectuer un test grandeur nature afin de vérifier que la technique marche.

L’équipe de Nouvellesplaques.com

Source: http://blog.radars-auto.com  /   http://gizmodo.com/5498412/sql-injection-license-plate-hopes-to-foil-euro-traffic-cameras

Une réponse à “Piratage des radars par des informaticiens ingénieux…”
  1. Bonne idée.. mais à mon avis cela soit etre malheureusement plus compliqué

Répondre